Opinions |  Carnets |  JukeBoxEnLigne |  SassRadio |  SassTV |  Photos |  Essentiels |  Sondages |  Affaires |


GRÈVE ÉTUDIANTE, SOLUTION IMPOSSIBLE.

GRÈVE ÉTUDIANTE, SOLUTION IMPOSSIBLE.
On ne peut trouver une vraie solution parceque'on ne peut identifier le vrai problème.

Faire la grève pour à peine 1 625 $ d’augmentation de frais de scolarités sur 5 ans, soit 50 sous par jour, à la veille du déclenchement des élections provinciales, où tout aurait pu basculer de toute façon. C'était au départ, il y a douze semaines et c’est toujours aujourd’hui, une idée plutôt molle.

Malgré tout, il s’agissait de chiffres, et des chiffres peuvent effectivement mener à des négociations. La preuve en est que le gouvernement Charest a fait d’énormes pas en avant dans ce dossier en proposant de nombreuses mesures pour accommoder les grévistes.

Malheureusement, en chemin, une minorité d’étudiants a décidé, sans le consentement de la population, d’exiger des changements majeurs à la société québécoise en annexe de leur revendication première ce qui, de facto, vient empêcher toute possibilité de règlement.

Résultats, cette grève mènera tout simplement à une annulation de la session des grévistes à leur frais et à bien des grincements de dents.

Les mouvements étudiants ne peuvent revendiquer ce qu’il ne représente pas et le gouvernement ne peut négocier ce qui ne lui appartient pas.

Dès le départ, les associations étudiantes auraient plutôt dû forcer tous les partis à clarifier leur position sur les frais de scolarité et ensuite recommander à leurs membres de voter pour celui qui en offrait le plus pour la cause, comme le font tous les groupes de pression organisés.

Quand nos charmants petits Fidel Castro en herbe se font croire qu’ils manifestent au nom de tout les Québécois, pour une société plus juste, ils sont totalement dans le champ.

Les adultes de la belle province sont bien conscients qu’il existe un mécanisme autrement plus efficace qu’une grève en culottes courtes pour se débarrasser d’un gouvernement incompétent et c’est une élection générale. Comme elle sera tenue dans quelques mois tout au plus, ils se disent qu’on pourrait peut-être se calmer un peu les nerfs côté manifestations.

Il a aussi déjà une très bonne solution pour les gauchistes qui veulent vraiment changer le monde et c'est de militer et de voter pour Québec solidaire. Le parti est là, avec des objectifs clairs pour tout le monde.

Les étudiants n'avaient pas à mélanger les droits de scolarité et l'avenir du Québec. Maintenant il n'y a plus rien à faire...

Commenter cet article




Commentaires

Commenter cet article
Envoyeur
Courriel
Titre
Message

Archives


Owning a business?  Need music?  Caring about copyrights?  JukeboxOnline.com - All the music, all the copyrights, starting at 29.99$ per month.








Merci de visiter leblogue.ca!
Cliquez ici pour envoyer vos suggestions / commentaires.


© Jean Sasseville 2017
Conception et réalisation par Les Technologies Reweb
Développé par les Technologies Reweb S.E.N.C.
Design graphique par Myriam Touchette

Une production SassMedia   ASCAP   SOCAN 22F   BMI licensee



spacer
MySpace! Facebook! Twitter!

Écrivez-nous! / Contact Us!





Abonnez-vous au plus grand site de musique d'ambiance pour commerce au Canada : JukeBoxEnLigne.com