Opinions |  Carnets |  JukeBoxEnLigne |  SassRadio |  SassTV |  Photos |  Essentiels |  Sondages |  Affaires |


LE DOCTEUR TURCOTTE, SYMPTÔME DE LA FAILLITE DE L'ÉTAT.

LE DOCTEUR TURCOTTE, SYMPTÔME DE LA FAILLITE DE L'ÉTAT. Justice: J’ai beau retourner la question de tout bord tout coté, j’ai beau regarder à la télé tous les beaux zozos du Barreau du Québec nous expliquer à quel point le système de justice du Québec est merveilleux. Rien à faire. Le docteur Turcotte méritait la prison à vie un point c’est tout.

Le savoir dans les rues, en contact avec des enfants, me glace le sang. La vérité suite à la libération de ce monstre, buveur de lave-glace et tueur de bébés est que notre justice est en faillite. En faillite de bons procureurs de la couronne, en faillite financière, en faillite fermeté, en faillite de bon sens, en faillite de JUSTICE.

Aucun système de droit ne peut fonctionner sans la peur ou à tout le moins la crainte des autorités. Ici au Québec chacun sait maintenant qu’il est pratiquement impossible d’aller en prison.

Turcotte marche dans les rues tous les jours, les Hells qui ont mis à feu et à sang Montréal dans les années 90 sont de retour en affaires et les mafieux qui contrôlent tout depuis les prisons du monde reviennent au pays comme des rocks stars en criant vengeance et on trouve ça normal…

Comment pensez-vous convaincre les gens qu’ils encourent de graves conséquences lorsqu’ils prennent leurs voitures avec un verre dans le nez, quand même les tueurs d’enfants n’en subissent pas?

Ces jours-ci, j’ai vu et entendu des dizaines d’intellectuels se pencher sur les ratés de notre système de justice et tenter d’intellectualiser la chose en invoquant les incroyables subtilités du monde juridique et de la médecine en matière de troubles mentaux. J’en ai eu mal au cœur.

Les seules vérités sont les suivantes.

Les vrais malades mentaux au Québec, ce sont ceux qui s’inventent des contes de fées dans lesquels les gentils criminels repentants retrouvent leurs places dans la société après avoir purgé le tiers ou pire, le sixième de leurs peines déjà plutôt légères.

Si notre justice laisse filer des Turcotte , des Hells et des mafieux, ce n’est pas parce qu'on est du bon monde et qu’on croit à la réhabilitation, mais simplement parce qu'on est cassé et qu’on n’a plus les moyens de s’offrir un solide système carcéral et une justice vraie et saine…


Chez nos vilains voisins du sud, on court juste une fois après le même criminel.

Quand on l’attrape, on l’enferme pour tellement longtemps que l’on est certain de ne plus jamais en entendre parler. On pourrait, en faisant de même, faire une croix sur d’horribles drames et passer à autre chose, sachant que le danger est disparu à jamais.

Solution:imputabilité

Si tout de même vous voulez en bon gauchiste distribuez de la clémence à tout vent et bien, j’ai une suggestion pour vous. Ça s’appelle l’imputabilité.

Je propose que dorénavant, les gens qui signent les documents de libération de ce genre de crapules et de fous sadiques soient responsables de leurs décisions.

Si Turcotte recommence, eh ben, que les imbéciles surdiplômés qui l’ont libérés soient bannis de leur profession ou mieux, se retrouvent eux-mêmes en taule.

S’il y avait déjà imputabilité, pas un débile de psy n’aurait laissé partir un manipulateur comme Turcotte…

Commenter cet article




Commentaires

Commenter cet article
Envoyeur
Courriel
Titre
Message

Archives


Owning a business?  Need music?  Caring about copyrights?  JukeboxOnline.com - All the music, all the copyrights, starting at 29.99$ per month.








Merci de visiter leblogue.ca!
Cliquez ici pour envoyer vos suggestions / commentaires.


© Jean Sasseville 2017
Conception et réalisation par Les Technologies Reweb
Développé par les Technologies Reweb S.E.N.C.
Design graphique par Myriam Touchette

Une production SassMedia   ASCAP   SOCAN 22F   BMI licensee



spacer
MySpace! Facebook! Twitter!

Écrivez-nous! / Contact Us!